Disney+ Streaming Service La Révision! : Un peu comme Netflix

Disney+

En août il y a deux ans, Bob Iger, PDG de Disney, a annoncé que la société était sur le point de retirer tous ses titres de Netflix et de ses concurrents. Cette décision s'est accompagnée de l'annonce que Disney envisageait de se positionner sur le marché en pleine croissance du streaming grâce au lancement de son service Internet destiné directement aux consommateurs, qui s'appellerait Disney+ (Disney Plus).
Disney+, comme mentionné dans un article de cnn.com, offrirait "des tonnes de films et d'émissions originales, et fournirait un nouveau foyer permanent" pour la bibliothèque toujours croissante de titres Disney à travers le portefeuille de propriétés de divertissement de l'entreprise telles que Marvel, Pixar, et Star Wars. Le plan semblait être une tentative très sérieuse d'être un autre concurrent pour Apple, Netflix et Amazon en termes d'espace vidéo en continu.

Page d'accueil à l'allure familière

Le plan annoncé en août 2017 s'est maintenant concrétisé et s'appelle désormais Disney+. Il partage maintenant le même service de streaming avec Star Wars et Marvel dont il y a tant d'excitation à attendre. C'est peut-être une nouvelle offre de Disney, mais en regardant la page d'accueil de Disney+, on peut penser que c'est comme choisir quelque chose à regarder de Netflix, et c'est aussi une chose assez positive.

En haut de la page d'accueil se trouve une section Disney+ hébergeant une grande variété de contenus dont "The Mandalorian", une nouvelle série Star Wars, le remake en direct de "The World According to Jeff Goldblum", ou "Lady and the Tramp". La page d'accueil comprend également cinq autres grandes marques telles que Disney, Marvel, National Geographic, Pixar et Star Wars. Les films et les spectacles sur la plate-forme sont disposés dans le parchemin apparemment continu des catégories. Une fois qu'un téléspectateur fait une sélection, le service offre un bouton, permettant à ses utilisateurs de contourner les crédits pour l'introduction.

Une gâterie spéciale : "Avengers: Endgame" Scène supprimée

Pour ceux qui décident encore de s'abonner ou non à Disney+, et si le coût est l'une de vos principales considérations, voici la bonne nouvelle : L'abonnement Disney+ coûte 6,99 $ par mois, ce qui est moins cher que l'abonnement mensuel de Netflix au "coût de streaming le moins cher de 9 $ par mois". Pour quelqu'un qui ne s'est pas remis de "Avengers : En fin de partie", il peut trouver le prix à payer, d'autant plus que le film fait partie des friandises spéciales qui accompagnent le lancement de Disney+.

Plus que le film, ce sont les scènes supprimées inédites incluses dans la version numérique du film qui figurent sur ce nouveau service de streaming. L'un d'entre eux est le pleurnicheur Tony Stark, joué par Robert Downey Jr. qui s'entretient avec sa fille Morgan, interprétée par Katherine Langford. Les fans de Marvel sont déjà si familiers avec le casting de Langford. Toutefois, ceux qui s'attendaient à son apparition est devenu confus et quelque peu déçu lorsque l'actrice n'a pas été présenté dans la dernière édition théâtrale du film.