Apple a fait 40 millionnaires en une journée

Apple a fait 40 millionnaires en une journée

Il y a quarante ans cette semaine, Apple, anciennement dirigée par son PDG, feu Steve Jobs, est entrée en bourse ce jour-là, dans ce qui était alors considéré comme la plus grande introduction en bourse ou le plus grand appel public à l'épargne dans le domaine de la technologie. CultofMac a rapporté que le 12 décembre 1980, Apple aurait introduit en bourse environ 4,6 millions d'actions au prix de 22 dollars par action. À la suite de ce premier appel public à l'épargne, Apple a formé des millionnaires parmi plus de 40 de ses 1 000 employés. Jobs, qui n'avait que 25 ans à l'époque, a conclu la journée avec une valeur nette équivalente à 217 millions de dollars. Encore une fois, c'était selon le rapport de CultofMac.

En rapport avec ledit rapport, il a été déclaré que certains des employés d'Apple qui sont devenus " millionnaires instantanés " comprenaient l'ancien PDG Mike Scott qui, comme l'indique l'article affiché sur gadgetsnow.com, " aurait fait 95,5 millions de dollars ". De plus, les capital-risqueurs Arthur Rock et Mike Markkula ont également gagné des sommes importantes sur leurs investissements respectifs dans Apple. Une autre personnalité d'Apple qui est devenue millionnaire en un jour est Steve Wozniak, co-fondateur d'Apple, qui a rapporté 116 millions de dollars, comme l'indique le rapport.

introduction en bourse d'Apple

Les dirigeants d'Apple mentionnés ne sont pas les seuls que l'entreprise a transformés en millionnaires instantanés il y a près de quatre décennies. Même Rod Hold, le directeur de l'ingénierie de la firme, faisait aussi partie de ces 40 chanceux millionnaires d'Apple qui devraient créditer le premier appel public à l'épargne d'Apple de leur fortune. Ces options d'achat d'actions offertes aux employés d'Apple ne pouvaient pas être encaissées instantanément. Cependant, cela a augmenté leur valeur nette en millions de dollars.

Comme nous l'avons déjà mentionné, c'est en décembre 1980 qu'Apple a lancé son premier appel public à l'épargne. Un investisseur a acheté 10 actions de la compagnie à "son prix de 22 $ par action lors du premier appel public à l'épargne et aurait dû payer 220 $". Relativement, quatre fractionnements d'actions et près de trois décennies plus tard, le même investisseur posséderait actuellement environ, comme l'a indiqué Investopedia, "560 actions de l'AAPI".

Transformer les millionnaires

L'introduction en bourse était considérée comme la plus importante aux États-Unis depuis la fin des années 50, lorsque la Ford Motor Company était entrée en bourse. Les actions d'Apple ont ouvert à 22 $ et ont été vendues en quelques minutes. On a également rapporté qu'Apple, anciennement appelée Apple Computers, a clôturé à 29 $ à la fin de cette journée. La valeur de l'entreprise a augmenté de 32 % et a atteint 1,778 milliard de dollars pour une évaluation totale.

Pendant ce temps, pour le PAPE, les choses ont changé rapidement chez Apple avec des hauts et des bas. Jobs, qui, comme on l'a mentionné plus tôt, soit dit en passant, précisément le même jour que le PAPE, bien que cinq ans plus tard, a abandonné son poste chez Apple et a fondé une entreprise alors nouvelle, aussi connue sous le nom de NeXT. Jobs a également investi dans Pixar, une société de graphisme. Plus intéressant encore, l'introduction en bourse de Pixar a fait de Jobs un milliardaire, des années plus tard.

S'il y a une entreprise qui a surpassé Apple aujourd'hui en termes d'introduction en bourse, c'est la société pétrolière Aramco d'Arabie Saoudite qui a fait un bond de 10% dans, selon un rapport de CBS News, "ses premiers moments en bourse" au milieu de cette semaine "dans un début spectaculaire qui a tenu jusqu'à la fermeture" et a fait monter sa valeur jusqu'à 1,88 trillion de dollars. Cela a ensuite fait d'Aramco la plus grande entreprise cotée en bourse du monde entier, surpassant le fabricant d'Apple.